Le 8ème film de Quentin Tarantino filmé en 70 mm mérite le détour.

Installez-vous confortablement et c’est parti pour 2h47 de spectacle !

Les somptueux paysages du Wyoming frappé par un puissant blizzard, le casting d’acteurs hauts en couleurs (Samuel L. Jackson, Kurt Russel, Walton Goggins, Michael Madsen, Tim Roth Bruce Dern…), la musique d’Ennio Morricone et le  western façon Tarantino… Mention spéciale à Jennifer Jason Leigh, la seule femme du film, totalement habitée par son rôle !

On assiste à un huis clos enneigé, drôle, violent et sanglant.

Construit en cinq chapitres, le film met en avant les séquelles de la guerre de sécession et se transforme en véritable ode à la haine !

Synopsis : Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons.  il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie…

 

 

 

 

Écrit par