Hier soir, il fallait être à l’Olympia pour la dernière représentation de la chanteuse Melody Gardot, une habituée des lieux et une artiste visiblement amoureuse de Paris et de la France. Très bien accompagnée avec 6melodygardotalolympia3 musiciens, elle a distillé son répertoire, de sa voix cristalline avec une maitrise totale. Elle paraît d’ailleurs si facile. Sa voix est bien plus impressionnante en vrai que sur ses différents albums. Enfin ce n’est que mon avis, mais entre nous l’expression « The voice » lui convient bien mieux qu’à de nombreux candidats de l’émission éponyme. La dame ne joue franchement pas dans la même cour.
Pour une femme qui ne devait plus marcher,  sa joie de vivre et de communiquer avec les autres est très perceptible. Tour à tour, coquine, féminine, drôle, Melody Gardot est une véritable showwoman qui fera chanter « Preacherman » au public très réceptif. Bref une belle soirée et une ambiance des plus sympathiques.
Un bien beau moment et c’est tout sourire que les spectateurs quitteront les lieux.

Je voblu-raymelodygardotus invite pour ceux qui ne la connaissent pas bien à découvrir ses albums, encore peu nombreux et recelant des pépites. Pour info, Un 1er blu-ray est annoncé pour le mois de mai.

Ses albums :

– Worrisome Heart (2008)
– My One and Only Trill (2010)
– The Abscence (2012)
– The Currency of man (2016)

 
Images volées avec iPhone, désolé pour la qualité, j’étais loin, trop loin…
Écrit par