catalogue Retromobile Amateurs de belles (et anciennes) voitures, ce salon qui se déroule à Paris-Expo, porte de Versailles jusqu’au dimanche 7 février, sera pour vous un moment de détente et d’émerveillement. Enfin une fois garé, car j’ai mis 1h30 pour faire 2 km et accéder au parking !!!!

Une fois pénétré dans les immenses halls de l’exposition, nous y trouvons une quantité impressionnante de véhicules d’époque, restaurés de main de maître… ou pas, comprenez dans leur jus et dans la rouille 🙂

Pour une nocturne, beaucoup de monde s’est amassé en ce vendredi soir. Des visiteurs de tous horizons, beaucoup de senior, mais également de jeunes qui semblent partager la même passion pour les anciennes. des voitures, mais aussi des motos et même des bateaux, puisque RIVA flairant sans doute une concordance de cible y exposait deux magnifique exemplaires de son catalogue actuelle. De véritables oeuvres d’art mais qui si la marque est mythique et ancienne n’avaient rien de rétro…
epave maseratiA la différence de cette Maserati totalement abandonnée et pourtant estimée à la vente chez Artcurial entre 500-700 k€, mais qui d’après les connaisseurs à ma droite vaudrait 1,5 m€ une fois restaurée dans son bain d’origine par un atelier italien spécialisé dont je n’ai saisi le nom.

retromobile 2016A vrai dire, on ne sait où donner de la tête tant le nombre de véhicules est impressionnant et surtout tous plus beaux les uns que les autres. A chaque détour de stand vous pourrez contempler une merveille.

Des voitures très vieilles et d’autres plus récentes, voir même des prototypes comme chez Bugatti, Citroën avec la nouvelle Méhari électrique, Volkswagen et Peugeot. bref ce salon est celui des passionnés de belles carrosseries, de beaux moteurs, belles marques, mais aussi celui des nostalgiques du passé et de marques aujourd’hui disparues telle Delahaye…

Les bricoleurs trouveront leur bonheur en pièces détachées et articles de marque, et peuvent échanger avec des producteurs de pièces ou artisans menant certains travaux devenus rares… Mêmes les artistes son à l’honneur avec une partie du salon consacré à l’exposition de  leur production et vision de l’univers automobile… De très belles choses. Sincèrement.

Mais il faudrait être aveugle pour ne pas voir que c’est avant tout un salon « business » , où certains vendeurs sont venus de loin pour présenter des véhicules d’exception, les ateliers leur capacité à rénover des voitures avec un luxe inouï, comme si elles sortaient de l’usine la semaine dernière. Il y a de vrais artistes sur ce salon au sens artisanal des choses.

Certes, le ticket d’entrée pour s’offrir pareil monture est élevée, voir hors de toute logique, mais ces quelques moments à faire le tour dans une ambiance autrement plus conviviale que sur le salon de l’automobile. Une majorité des véhicules est vraiment exceptionnelle et vous fera rêver, vous imaginant bien habillé (un côté très gentleman anglais), à sillonner la campagne à bord de ces engins féériques et à une allure modérée pour en profiter pleinement.

A un moment où la maire de Paris veut interdire les voitures anciennes dans la capitale, on se dit que les politiques n’ont décidément rien compris à l’histoire, le patrimoine culturel et la passion qui animent tous ces passionnés fortunés…  ou non.

Il vous reste ce WE pour vous y rendre et rêver un peu.

 

Écrit par